CR | OBJECTIF MUNICIPALES 2020 | N°1

Compte – rendu de la Réunion du vendredi 7 juillet 2017
Groupe de travail « Objectif Municipales 2020 », Insoumis de la 4° circonscription

Une douzaine de présent-es, fidèles de campagne de la FI surtout, mais pas que

 

Déroulé de la réunion : volontairement, pas d’ordre du jour établi à l’avance : chacun-e apporte au début ce qui lui tient à coeur sur ce thème, par quoi il-elle aimerait commencer les jours, semaines, mois à venir.

Les questions qui reviennent :
comme un témoignage, vivre, construire le programme politique de l’avenir en commun entre nous :
* des réunions efficaces avec un déroulé type
* comment se distribue le pouvoir ?

Quel genre de liste veut-on initier ? (« Jacquemart insoumis », « Jacquemart debout »)
Quel lien avec la FI ? avec les partis, etc ?
Une UNITé DE LA GAUCHE ?
Une charte de valeurs communes ?

Et puis aussi :

qu’est ce qu’être Insoumis-e à Romans ?

vrai bilan de la campagne des légilatives del aperte de vote entre les présidentielles et les législatives ?)

– plan de campagne : aujourdhui —-> 2018 —> 2020

application locale du programme (ex : biodiversité)

temps de formation « être élu municipal » (ex : à Saillans)

veille sur l’action de la députée,
veille sur l’action de la mairie
veille sur l’action de la maire
(crieur municipal)

S’en suit une discussion à bâtons rompus car nous nous rendons compte qu’vant de « foncer » sur un des thèmes ci-dessus, il est important d’être sûrs qu’on parle de la même chose, qu’on entend la même chose derrière les mots ;

Ex le mot INSOUMIS :
je peux me sentir insoumis-e sans être « de la France Insoumise » (je suis insoumis-e aux idées prônées par ma ville)

ex le mot CHARTE ;
Quiproquo !
Certain-es pensent à LA charte posée par la FI pour les législatives,
d’autres pensent à une charte de valeurs communes à cogiter ensemble.

Certain-es pensent qu’une fois écrite cette charte sera la base pour accueillir des militants qui soutiendraient une future liste municipale, d’autres pensent que la charte est à écrire avec les autres (les gens, les partis).
On enlève le mot charte de la soirée, trop différent selon les esprits. Proposition de parler de « chemin vers des principes de valeurs communes ».

Discussion aussi sur « s’unir avec les partis de gauche ».
Là encore, deux « écoles » : commencer par s’unir ou bien aller vers les abstentionnistes, vers les gens qui ne croient plus en la politique, le vote, etc. On tombe d’accord sur une idée : « aller tous ensemble au même endroit ». Il va être nécessaire de vivre des choses ensemble.

 

La question pourrait être : Comment empêcher, tou-tes ensemble, la destruction de la ville ? Partir sur des propositions (faire gérer des subventions par les habitants, questions d’urbanisme à soumettre aux gens, etc)  (en mettant en pratique les procédés de l’education populaire). Ou « Comment vivre heureux-se à Romans ? » Rêver (et faire rêver), espérer (et faire espérer) appliquer nos valeurs.

Propositions : ne plus faire de réunion sans ordre du jour précis (et laisser un espace « divers » institué pour que chacun-e puisse repartir de la réunion en ayant pu parler de ce l’empêche d’avancer sereinement, de ce qui lui tient à cœur en ce moment, etc), définir clairement, en amont les rôles, les règles de communication des réunions, continuer faire des choses ensemble (agir) pour apprendre à mieux nous connaître, à mieux apprécier nos complémentarités !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.