Recueil de paroles | Contrats aidés

Le gel des contrats aidés, après bien d’autres mesures, fragilise complètement le tissu associatif. Les structures de l’Éducation populaire et de l’Économie Sociale et solidaire, les écoles, la culture  ainsi que nos services publics vont être fortement impactés.

Cela démontre encore une fois le mépris que nos gouvernants ont des citoyens, de la société civile, de la cohésion sociale, de la solidarité et des pratiques d’auto organisation.

Sous prétexte de leur coût trop élevé et de leur inefficacité, la suppression dite ”ciblée”  des emplois aidés – chaque emploi aidé coûte à l’état environ 9.000 € alors que les emplois créés par le CICE coûte à l’état 400.000€ – est une atteinte très grave: c’est le plan social le plus important puisqu’il s’agit d’au moins 250.000 emplois supprimés sur tout le territoire.

 

 

Nous devons réagir !

11 millions de bénévoles actifs et 1.300.000 associations, ce n’est pas rien !

Ne laissons pas partir cette richesse!

Défendons toutes ces associations parce qu’elles sont indispensables à la démocratie, au développement du lien social , et au pouvoir d’agir de nos citoyens.

Aujourd’hui, ces associations sont menacées. De nombreuses initiatives sont prises et la France Insoumise prend toute sa part dans cette lutte.

 

Aussi, signalez-nous les contrats aidés que vous connaissez autour de vous et qui sont menacés. Racontez nous les missions d’intérêt général qui ne seront plus assurées si votre contrat ou le contrat d’un salarié de votre structure n’est plus renouvelé.

Faites le nous savoir! Nous avons déjà connaissance de nombreux contrats aidés menacés sur Romans notamment dans les Maisons de quartier, les écoles primaires, et dans d’autres structures de l’Économie Sociale et Solidaire.

Nous allons mener une lutte mais pour cela nous avons besoin d’informations précises.

Nous comptons sur vous!

N’hésitez pas à nous contacter sur le site : Drôme insoumise 4 et par mail à n.bonnat@laposte.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.