La région, son fonctionnement et nos élu.e.s

Une région est à la fois une division administrative du territoire de la France, une collectivité territoriale décentralisée dotée de la personnalité juridique et d’une liberté d’administration, une circonscription électorale et une circonscription administrative des services déconcentrés de l’État.

Les régions, en tant que collectivités, sont dotées de deux assemblées :

  • Une assemblée délibérante, le conseil régional.
  • Une assemblée consultative, le conseil économique, social et environnemental régional, représentatif des « forces vives » de la région.

Le champ d’intervention des régions est large allant de la gestion des lycées à celle des transports, en passant par le développement économique et la fiscalité. Avec la réforme de la clause générale de compétence, les compétences de la région ont évolué en 2015 avec la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe).

Logo depuis septembre 2016

La région Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes est composée de 12 départements et Lyon est le chef-lieu. Elle s’étend sur 69.711 km² et compte 7.757.595 habitants.

Elle est composé des départements de l’Ain (01), l’Allier (03), l’Ardèche (07), le Cantal (15), la Drôme (26), l’Isère (38), la Loire (42), la Haute-Loire (43), le Puy-de-Dôme (63), du Rhône (69D), de la Métropole de Lyon (69M), de la Savoie (73) et de la Haute-Savoie (74).

Élections régionales de 2015 en Auvergne-Rhône-Alpes

Les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes ont eu lieu les 6 et 13 décembre 2015 afin de désigner les 204 sièges du conseil régional.

Au premier tour, la liste d'union de la droite et du centre de Laurent Wauquiez arrive en tête avec 31,73 % des voix contre la liste FN de Christophe Boudot avec 25,25 % des voix. La liste PS-PRG, menée par le président sortant de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne arrive en troisième position avec 23,93 % des voix, et fusionne au second tour avec les listes écologistes et communistes de Jean-Charles Kohlhaas et Cécile Cukierman pour former une liste d'union de la gauche au second tour. Malgré cette fusion, la liste de Jean-Jack Queyranne est battue au second tour par Laurent Wauquiez avec 40,62 % contre 36,84 % pour le socialiste. Le FN arrive quant à lui en troisième position avec 22,55 %.

La droite remporte ainsi la région Auvergne-Rhône-Alpes, alors que la gauche était majoritaire dans les anciennes régions Auvergne et Rhône-Alpes depuis 2004 sous les présidences des socialistes Jean-Jack Queyranne en Rhône-Alpes et René Souchon en Auvergne.

 

                             

Le rassemblement citoyen, écologique et solidaire

L'idée de la création d'un large rassemblement « politique et citoyen » pour les élections régionales est alors évoquée le 19 avril 2015 appelant à une région « écologiste et solidaire » et co-signée par des personnes issues d'EÉLV et du Front de Gauche, ainsi que par des non-encartées.

Refus d'une alliance au premier tour avec le PS. Toute une série de rencontres entre partis et membres de la société civile se tient au printemps 2015 pour déboucher fin juin 2015 à la création d'un rassemblement. Au niveau des partis politiques, les membres « fondateurs » de ce rassemblement sont :

  • Deux des cinq composantes du Front de gauche : le Parti de gauche et Ensemble ! ;
  • Nouvelle Donne
  • EELV

La liste sera conduite par un binôme composé de conseillers régionaux sortant en Rhône-Alpes, Jean-Charles Kohlhaas de EÉLV, comme tête de liste et Corinne Morel Darleux, co-fondatrice du Parti de gauche et conseillère régionale sortante Front de gauche comme porte-parole.

En septembre 2015, la Nouvelle Gauche socialiste représentée dans la région par Philippe Serre, conseiller municipal à Saint-Martin-d'Hères, rejoint à son tour le Rassemblement. Ce « Rassemblement citoyen, écologique et solidaire » se fonde selon ses instigateurs sur la conviction que « l’offre politique doit dépasser les cadres de nos partis politiques respectifs et que tout citoyen doit y trouver sa place » et laissera ainsi une place aux citoyens non-encartés tant au niveau de la construction du programme que sur les listes électorales.

 

Notre élue drômoise, Corinne MOREL DARLEUX

Notre élue drômoise est Corine MOREL DARLEUX. Très active, elle est la porte-parole du rassemblement. Elle fait partie des commissions montagne, agriculture, ruralité, viticulture, forêt et alimentation.

Très présente sur internet, elle communique beaucoup sur ce qui se passe au conseil régional.

Elle a pour cela un blog très complet et régulièrement mis à jour : http://www.lespetitspoissontrouges.org/

Vous pouvez aussi la suivre sur son compte twitter : https://twitter.com/cmoreldarleux

Sur son compte facebook : https://www.facebook.com/Corinne-Morel-Darleux-104763509628326/

Et enfin sur youtube : https://www.youtube.com/channel/UClBa1iO9PFUXaX-6xT-Yz3g

Le rassemblement a lui aussi ses médias :

Site internet : http://aurassemblement-elus.fr/ 

Facebook : https://www.facebook.com/lerassemblement2015/

Twitter : https://twitter.com/AuRassemblement

source : largement inspiré de wikipédia

Twitter de Corine MOREL DARLEUX

Twitter du RCES – AuRa

1 réflexion au sujet de “La région, son fonctionnement et nos élu.e.s

  1. Bravo pour cet article sur la Région , il est important de connaître un peu , beaucoup, les institutions qui nous gouvernent.
    La région avec son Président Wauquiez fait un travail de sape dans de nombreux domaines que nous connaissons de très prés.
    C’est un homme de plus en plus dangereux qui n’hésite pas à faire une politique de favoritisme et qui brade petit à petit tout notre patrimoine ,
    cela va de notre belle vallée en passant par le TER , les lycées , les associations etc…
    C’est une politique de Droite de la Droite et de plus ce Monsieur est plus préoccupé de son élection à LR que de la Région Rhône Alpes Auvergne.
    L’assemblée plénière qui vient de se dérouler était sous haute tension, il s’agissait du vote du budget pour 2018 qui impacte fortement notre région et bien entendu notre vie.
    Les 9 élus du Rassemblement Citoyens Ecologistes et Solidaires ont fait un travail remarquable, plus de 193 amendements, 12 heures de discussion. vous trouverez tous les détails du travail du groupe dans les liens.
    On constate parfois et je dirais même souvent que dans nos cercles militants il y a une grande ignorance du travail réalisé par nos élus, je proposerais début 2018 une rencontre avec nos élus du rassemblement de la région AURA.
    Nizou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.