Mai 68 | N°10 | Les organisations politiques en 1968

Voici une série de dix articles « MAI 68, la démocratie retrouvée ». Il s’agit de repères chronologiques, mais aussi politiques, syndicaux, événementiels.

 

Extrême-Droite

• Comités TIXIER de Jean-Louis TIXIER-VIGNANCOURT, candidat aux élections présidentielles de 1965 : il obtiendra 5,2 % des voix ; son directeur de campagne était Jean-Marie LE PEN qui fondera plus tard le FRONT NATIONAL. TIXIER-VIGNANCOURT avait été Secrétaire Général de l’Information du Gouvernement de VICHY ; il défendait le Général SALAN pendant la guerre d’ Algérie ;
• Le mouvement OCCIDENT : avec Alain ROBERT, Gérard LONGUET, Alain MADELIN et Jacques BOMPARD ; mouvement dissous le 31 Août 1968, remplacé en décembre 1968 par le Groupe Union de Défense (GUD) qui participera à la création de ORDRE NOUVEAU le 15 Décembre 1969 qui était un rassemblement large de l’extrême-droite. ORDRE NOUVEAU sera dissous à son tour le 28 Juin 1973. Mais il avait deux organisations de jeunesse qui vont subsister : le Front de la Jeunesse (FJ) et l’ Union et Défense des Lycéens. Le FJ et le GUD vont créer le Parti des Forces Nouvelles (PFN) le 9 Novembre 1974 ainsi que le Renouveau Étudiant qui gagnera des places dans les élections paritaires étudiantes. Le GUD sera le colleur d’affiches de Valéry Giscard d’ESTAING.
• Le Mouvement National Républicain ;
• Le mouvement royaliste : l’Action Française, fondée en 1898 par Alphonse DAUDET et Charles MAURRAS.

 

Droite

• L’UDR : Union Démocratique pour la V° République : gaullistes ;
• Les RI : Républicains Indépendants : Giscard d’ESTAING qui constituera en 1978 ;
• L’Union pour la Démocratie française (UDF), avec les radicaux de droite ;
• Le Progrès et Démocratie Moderne : groupe parlementaire qui rassemblait le Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) , le Centre Démocrate et le Centre Républicain : Jacques DUHAMEL et Eugène CLAUDIUS – PETIT ;
• Le mouvement radical : issu du grand parti radical de la III° République ; 1964 : formation de la Convention des Institutions Républicaines (CIR) avec Charles HERNU ; 1972 : éclatement entre les radicaux de droite (Parti Radical Valoisien ) de Jean – Jacques SERVAN – SHREIBER et le Mouvement des Radicaux de Gauche (MRG qui deviendra plus tard le PRG) de Robert FABRE.

 

Gauche

• La Section Française de l’ Internationale Ouvrière (SFIO) crée en 1904 ; avec Gaston DEFERRE ;
• La Fédération de la Gauche Démocratique et Socialiste (FGDS) crée en Février 1966 par François MITERRAND et Louis MERMAZ ; auto-dissoute en 1969 ;
• Le Parti Socialiste (PS) crée en 1969 à partir de la SFIO et la FGDS ;
• Le Parti Communiste Français, issu de la scission du Congrès de TOURS ; avec Jacques DUCLOS ;
• Le Parti Socialiste Unifié (PSU) crée le 03 Avril 1960 par Michel ROCARD, à partir de la branche de gauche de la SFIO ; Jean-Luc BENNAHAMIAS, DESJARDINS, GUATTARI, Brice LALONDE, Gilles LEMAIRE, Alain LIPIETZ ;
• Le Mouvement des Radicaux de Gauche (MRG) : issu de l’éclatement de 1972 (voir ci-dessus).

 

Extrême-Gauche

1) Les mouvements trotskystes

• 3 formations différentes dont 2 issues du Parti Communiste Internationaliste (PCI) crée en 1944 qui a une scission en 1952-1953 et 1 formation issue de l’Union Communiste (UC) crée en 1939 ;
• « Lambertistes » : Marcel BLEIBTREU, Michel LEQSUENNE, Pierre BROUSSEL dit Pierre LAMBERT, Marcel GIBELIN. Créations successives du Comité de Liaison des Étudiants Révolutionnaires (CLER) en 1961, de l’ Organisation Communiste Internationaliste en 1965, de la Fédération des Étudiants Révolutionnaires en 1968, de l’Organisation Trotskyste (OT) en 1968 suite dissolution de l’OCI, de l’Alliance des Jeunes pour le Socialisme (AJS) en 1969, de nouveau de l’ OCI en 1970, de l’ OCI-Unifiée en 1980, du Parti Communiste Internationaliste en 1981, du Mouvement Pour le Parti des Travailleurs (MPPT) en 1984 et du Parti des Travailleurs en 1991 ;
• « Pablistes » : Michel RAPTIS dit PABLO, Ernest MANDEL, Pierre FRANCE ; plus tard, Alain KRIVINE, Gérard FILOCHE et David GLUCKSTEIN. Créations successives de la tendance Marxiste Révolutionnaire de la IV° Internationale en 1965, de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire (JCR) en 1966, de la Ligue Communiste (LC) en 1969, du Front Communiste Révolutionnaire (FCR) le 10 Avril 1974 puis de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) le 22 Décembre 1874 ;
• « Hardystes » : création de Voix Ouvrière (VO) en 1956 par Robert BARCIA dit HARDY, puis de Lutte Ouvrière (LO) en 1968, organe de l’ Union Communiste Internationaliste avec
Arlette LAGUILLER.

 

2) Les mouvements maoïstes

• Groupe « Vive la révolution » (VLR): groupe « mao-spontex » ;
• Groupe « Dziga-Vertov » : cinéastes Jean-Louis GODARD et Jean – Pierre GORIN ;
• Union des Jeunesses Communistes marxistes-léninistes (UJC m-l) qui édite l’Humanité Rouge et l’Humanité Nouvelle ;
• Parti Communiste marxiste – léniniste (PC m-l) crée en 1968, deviendra le Parti pour une alternative Communiste (PPAC) en 1976 et disparaîtra en 1978 ;
• Parti Communiste Marxiste Léniniste Français (PCMLF) crée en 1968, devient FRONT ROUGE en 1971 et disparaît en 1983 ;
• La Gauche Prolétarienne (GP) crée en par VLR et l’ UJC m-l par Benny LEVY, dit Pierre Victor, secrétaire particulier de Jean – Paul SARTRE, avec Yves LE DANTEC et Michel LE
BRIS , mais aussi Bernard – Henri LEVY, Pascal BRUCKNER et André GLUCKSMANN ; journal La cause du Peuple ;
• Le Parti Communiste Marxiste – Léniniste Maoïste (PCMLM) crée en 2003 et existant toujours.

 

3) Les mouvements libertaires et anarchistes

• La Liaison des Étudiants Anarchistes (LEA) ;
• La Fédération Anarchiste ;
• L’Internationale des Fédérations Anarchistes, crée en 1968.

 

4) La gauche ouvrière et paysanne

• Avec Alain LIPIETZ, Gilles LEMAIRE et Dominique VOYNET (groupe maoïsant).

 

5) L’Internationale situationniste

• Fondée en 1957 par le philosophe Guy DEBORD (la Société du spectacle, 1967) ; puis le philosophe belge Raoul VANEIGEM s’y rattache ; critique sociale et politique très prononcée.

 

6) Groupe Socialisme ou Barbarie

• Fondé en 1948 par le philosophe Cornélius CASTORIADIS et Claude LEFORT ; les frères Gabriel et Daniel COHN-BENDIT en étaient membres en 1966 ; auto-dissoute le 11 Mai 1967.

 

Ne prenez pas l’ ascenseur, prenez le pouvoir !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.